La bataille de Dunkerque

Depuis Menin, nous empruntons les autoroutes en direction du hameau français Le Paradis (près de StOmer). Le 27 mai 1940, les troupes de la 14e compagnie de la division SS Totenkopf (dirigée par le Hauptsturmführer Fritz Knöchlein) y ont commis des crimes de guerre : les troupes britanniques du 2e bataillon du Royal Norfolk Regiment qui se sont rendues ont été placées contre un mur et fauchées à la mitrailleuse. 97 prisonniers de guerre britanniques ont ainsi été assassinés de sang froid. 2 Britanniques ont survécu au massacre, mais ont ensuite été faits prisonniers de guerre. Plus loin, à Esquelbecque, pour visiter le site du massacre de l'absinthe.

Le massacre du 28 mai 1940 a entraîné la mort de 80 prisonniers de guerre britanniques et français qui ont été assassinés par les troupes de la 1ère division SS Leibstandarte Adolf Hitler sans raison valable. 15 prisonniers de guerre britanniques ont survécu à cet outrage allemand. Puis à Dunkerque. Après le déjeuner, nous visitons le Mémorial de la Bataille de Dunkerque sur la digue de Malo-les-Bains. Nous avons une vue sur le port (et la jetée avec phare) d'où la plupart des navires militaires ont évacué les troupes britanniques, françaises et belges, mais aussi sur les plages de Malo-les-Bains où les troupes ont été embarquées. Au total, près de 340 000 soldats alliés devaient être sauvés du "Sac de Dunkerque" en 10 jours à peine (26 mai - 4 juin 1940).

L'opération Dynamo est donc la plus grande évacuation militaire jamais réalisée. Nous visitons ensuite le musée du Mémorial du Souvenir, installé dans les anciennes casemates des fortifications Vauban. Le musée raconte l'histoire de l'opération Dynamo à travers un film d'introduction, de nombreux uniformes et armes et des cartes et modèles très intéressants. Ensuite, nous visitons le Mémorial de Dunkerque. Le monument aux disparus britanniques compte 4 505 noms. A côté du monument, un cimetière militaire britannique a été construit. Notre dernière visite nous amène au cimetière urbain de Dunkerque où l'on peut découvrir des tombes et des mémoriaux remarquables. Par les autoroutes françaises, nous retournons à Menen. Arrivée prévue vers 20h30.